STRAPON QUEEN ou Interview d’une jeune enculeuse.

Aujourd’hui, je vous est gaté, j’ai rencontré Audrey le week end dernier une jeune femme de 24 ans adepte de la sodomie masculine. En effet, cette demoiselle adore posséder de jeunes et beaux mâles à l’aide de son strapon.. 

Je lui ai proposé de faire une petite interview afin de pouvoir vous révéler ces prouesses d’enculeuse. Donc, vous trouverez la retranscription de notre conversation ci dessous. Je vous préviens, elle n’a pas froid aux yeux et son langage est pour le moins direct. Bonne lecture les amis.

Moi:

« _ Salut Audrey, je plante rapidement le décors, tu es une jeune femme de 24 ans, tu es carrément jolie, blonde, les yeux presque noir, un coprs élancé et parfaitement dessiné. Tu es en école de commerce actuellement. C’est bien ça ?

Audrey :

« _ Oui, parfaitement, en dernière année »

Moi :

« _ Nous allons entrer directement dans le vif du sujet si tu permet, quand et comment as tu découvert le strapon ? »

Audrey :

« _ En introduction, je dirais que j’ai toujours aimé le sexe, et j’ai toujours été curieuse. Les nouvelles expérience m’ont toujours attirées. J’ai eu une relation avec un garçon, j’avais dix neuf ans. Un jour alors que je lui faisais une fellation, je massais ces testicules en même temps et j’ai laissé balader un doigt jusque sur son anus. Juste un petit massage sans pénétration. J’ai remarqué au fil du temps qu’il jouissait plus fort lorsque je titillais son derrière. Et un beau jour j’ai décidé d’appuyer un peu plus et mon index est entré dans son cul. Il n’a rien dit, il à juste écarté les fesses. J’ai pris ça pour une invitation et j’ai continuer. Ca m’excitait énormément de glisser un doigt dans le cul de mon mec. »

« _ Puis en visitant des sites porno, j’ai découvert le strapon et j’ai vu des filles qui sodomise leur mec. J’ai eu une révélation. Immédiatement j’ai commandé un strapon ou gode ceinture si tu préfère. J’ai organisé une soirée romantique, un petit dîner en amoureux dans mon appart, puis j’ai fais monter la température rapidement. Je me suis éclipsée dans la salle de bain pour enfiler mon gode ceinture. Il était rose et de petit diamètre. »

Magnifique gode ceinture, très stable grace à ces bretelles, en vente ici.

« _ J’étais un peu inquiète de la réaction de mon copain, mais j’ai décidé de tenter quand même. Lorsque je suis ressortie de la salle de bain, j’étais entièrement nue juste harnachée de mon gode ceinture. Lorsqu’il m’a vu, il à éclaté de rire. Je l’ai rejoint sur le canapé et je lui ai juste demandé sur il était partant pour essayer. Il à juste hoché la tête. Je l’ai sucé, je lui est dilaté l’anus avec mes doigts et lorsqu’il était prêt je l’ai enculé. J’ai continué à le branler et à carreser ses couilles en même temps. Il à jouit en cinq minutes à peine. J’en était même frustrée. C’est ce soir là, que je suis tombée amoureuse de cet accessoire. Il m’ai devenu indispensable. »

Moi :

« _ Ah ouais. Carremment génial comme histoire. Et je suppose que vous avez recommencé souvent après ce soir là ? »

Audrey :

« _ Oui, très souvent. Et au fil du temps il était plus détendu et il prenait un pied pas possible. »

Moi :

« _ Tu as enculé combien de mecs ? »

Audrey :

« _ Une bonne douzaine je pense. »

Moi :

« _ Tout les mecs que tu as rencontré ont eu la même réaction ? »

Audrey :

« _ Oh non. Certains m’ont traité de folle furieuse, beaucoup m’ont dit ne pas être homo, comme ci ça avait un rapport, mais bon. Beaucoup ont étés curieux et ont acceptés. Certain avait déjà entendu parlé de strapon ou vu des vidéos sur le sujet et ont été ravis de pouvoir essayer. Globalement, je dirais que plus de la moitié des mecs que j’ai rencontré jusque là ont acceptés. »

Moi :

« _ Ah ouais, pas mal quand même. Mais bon, tu es vraiment ravissante et les mecs sont prêt à tout pour t’avoir, non ? »

Audrey :

« _ Peut être au début, mais je t’assure que lorsque qu’ils y ont gouté, ils en redemandent tous. Même si certains nie les faits. Mais la sdomie provoque des orgasmes vraiment intenses et ça c’est très visible, je t’assure. »

Moi :

« _ Oui effectivement. Mais cette pratique ne remplace pas des rapports normaux tout de même ? »

Audrey :

« _ Ah non, pas du tout. J’adore me faire prendre, j’adore sucer et j’adore aussi me faire lécher. C’est juste un truc en plus. Un piment supplémentaire.»

Moi :

« _ Ok, parfait. Et de ton coté tu as déjà expérimenté la sodomie ? »

Audrey :

« _ Oui biensur. En toute franchise, c’est loin d’être ma pratique sexuelle préférée, mais j’aime bien parfois lorsque je suis très excitée. »

Moi :

« _ Ok, comme beaucoup de femmes. Mais je pense que la sodomie est très différente pour un homme ou pour une femme. Les hommes ont une prostate et ca change considérablement la donne. Et de ton coté, quel plaisir prends tu à sodomiser un mec ? »

Audrey :

« _ C’est indiscible en fait. C’est une énorme excitation, c’est un plaisir plus intellectuel que physique. Une certaine sensation de puissance. Le fait aussi de faire jouir aussi puissamment mon partenaire. J’adore les voir éjaculer et avec une gode dans le cul, c’est démentiel. Il y à certainement une dimension de domination la dedans. Je prend le contrôle de leur corps, je les pénètre et je les branle en même temps. Je décide de tout à ce moment là. »

Moi :

« _ Tu vas devenir une maitresse BDSM si tu continue comme ça… »

Audrey :

« _ Non, pas du tout. Le BDSM ne m’intéresse pas. Faire souffrir n’est pas mon but, bien au contraire. Et puis j’adore aussi me laisser aller, me faire baiser et lâcher prise totalement. Il me faut ma dose de plaisir physique aussi. Rires. »

Moi :

« _ Je comprend parfaitement. Parons maintenant un peu technique, tu utilise quel type de strapon ? »

Audrey :

« _ J’ai enrichi ma collection au fil du temps. J’ai investi dans un strapon en cuir avec une fixation sur laquelle viennent se fixer plusieur types de godes. Mais je n’aime pas les godes réalistes, je préfère les godes roses ou bleu ou noir. De préférence lisses, c’est plus facile. Par contre j’ai plusieurs tailles différentes, mais en réalité, la taille importe peu, un petit gode de 3 cm de diamètre est largement suffisant. Inutile de faire un concours. Mais j’utilise aussi des plug spécieux pour les hommes, il s’insère dans l’anus et sa tête vient se placer contre la prostate et il est équipé de deux anneaux en latex dans lequel on place les testicules et la bite (photo ci dessous). J’adore baiser avec un mec qui porte ce genre de gode. Les vibration se répercutent aussi dans mon vagin. J’affine mes techniques au fil des rencontres et du temps. »

Pour les personnes intéressées, vous pouvez acheter ce délicieux et redoutable petit objet ici.

Moi :

« _ Ouais, je vois ça. Putain, ca m’excite grave tout ça. Rires »

Audrey :

« _ Ah toi aussi tu aimerais bien que je m’occupe de toi ? Rires »

Moi :

« _ Je ne suis pas contre du tout… tu m’a l’air très attentive au plaisir de tes partenaires, c’est vraiment cool. »

Audrey :

« _ Oui, je considère ça come étant primordial dans une relation. Faire jouir son partenaire au maximum. Beaucoup de mecs oublient un peu ça lorsqu’ils sont avec une fille. Ils prennent leur pied et terminé. Mais bon il ne faut pas généraliser non plus. »

Moi :

« _ Je pense que c’est de moins en moins vrai, enfin j’espère. Autre sujet, tu pratique aussi le strapon avec des filles ? »

Audrey :

« _ J’ai toujours eu une attirance pour certaines jolies filles, mais jusque là je n’avais pas eu l’occasion de coucher avec une fille. C’est arrivé très récemment en fait. Mais là pas de strapon pour le moment. Juste de gros calins. »

Moi :

« _ Ok. Et ça t’a plu ? »

Audrey :

« _ Oh oui énormément et je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin d’ailleurs. »

Moi :

« _ Coquine… rires. Plus sérieusement, je te remercie beaucoup de nous avoir livrer tes expériences avec ton strapon et j’espère que tu aura le loisir de sodomiser plein d’autre mecs. »

Audrey :

« _ Ne t’inquiéte pas pour moi, je vais continuer encore longtemps c’est certain. Merci à toi pour cette conversation. Bisous à toute tes lectrices et lecteurs et foncez utilisez des strapon, vous ne le regretterez pas. Bises. »

Voilà une fille charmante qui à du en faire rêver plus d’un et moi le premier je vous l’assure. On ne doit pas s’ennuyer avec elle. J’ai d’autre projets d’interview du même genre dans les semaines à venir alors n’hésitez pas à m’envoyer vos commentaires. Merci et à très bientôt sur straponteenvideo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *