Un couple réalise ses fantasmes

Salut à toutes et à tous, je m’appelle Elodie, j’ai vingt cinq ans et je suis en couple avec Cédric, il est de cinq ans mon aîné. Nous sommes parfaitement heureux ensemble, mais nous avons tout les deux des fantasmes et nous sommes suffisamment libres l’un envers l’autre pour nous exprimer librement sur ce sujet. 

Cédric à pour fantasme de ce faire sodomiser par une femme, moi en l’occurence, équipée un gode ceinture ou strapon. J’avoue que lorsqu’il m’a parlé de cela pour la première fois, j’étais plutôt réticente. Mais au fil du temps et après avoir expérimenter quelques pénétrations anales avec mes doigts, l’idée me paraît de plus en plus séduisante. 

Pour moi, c’est la présence d’un second mec, j’ai toujours rêvé d’avoir deux belle bites à ma disposition en même temps. Et je fantasme sur la double-pénétration depuis très longtemps. Et lorsque j’en ai parlé à Cédric, il m’a avoué que lui aussi cela lui plairait de me voir avec un autre homme. 

Quelques temps plus tard nous décidons de passer à l’action. Nous commandons un strapon sur un site spécialisé, un modèle simple, avec un gode de taille moyenne. Puis vint la question délicate du troisième participant. Nous souhaitions quelqu’un que nous connaissons mais pas trop proche de nous. Nous avons immédiatement exclu tout les copains de Cédric, certains me plaisent bien, mais le « après » serait difficilement gérable. Puis un soir, je repensais à ce mec sympa et mignon qui était présent au mariage d’une de mes amie. Il s’appelait Chris et il m’avait dragué une bonne partie de la soirée.

Après quelques coups de fil, j’arrive enfin à trouver son numéro de portable. Je lui donne rendez vous dans un bar non loin de chez nous. Il est ravi que je l’appelle. Lorsque je lui explique mon fantasme, il est un peu déconcerté. Au début, il refuse net. Il veut bien me sauter mais pas en présence de mon compagnon. Je continu d’argumenter et j’arrives finallement à le convaincre. La soirée se déroulera le samedi suivant chez nous. 

Le rendez-vous approchait. Cédric et moi étions déjà très excités. Notre première expérience à trois allait enfin prendre forme. Nous avons accueillis Chris chaleureusement, nous avions préparé une bouteille de Champagne et des trucs à grignoter. L’ambiance était un peu « tendue » au début, et puis le Champagne aidant, tout est allé beaucoup mieux. Pour l’occasion, j’avis acheté une robe moulante noire hyper décolleté autant devant que derrière. Je ne portais pas de sous vêtements.

Le fantasme de Madame

Confortablement installés dans le salon que nous avions décoré de bougies odorantes pour l’occasion, nous avons bu la bouteille tout en nous excitant mutuellement avec des mots crus et quelques petites exhibitions. Je dégageais le sexe déjà bien raide de Chris pour lui prodiguer une fellation tout en regardant mon mari dans les yeux. Je faisais vraiment ma salope, lui suçant les couilles et lui avalant la queue. Cédric lui aussi sortis sa queue et se branlait tranquillement en me regardant. 

Le commentaires fusèrent : « _ Qu’est ce qu’elle suce bien ta femme. » Dit Chris et Cédric de renchérir :

« _ Ouais, c’est la meilleure suceuse de bite que je connaisse. Et attend de gouter à sa petite chatte, tu vas voir. » Dit il. 

Rapidement, je me retrouvais nue à denoux à sucer les deux bites à la fois. Je me régalais vraiment. J’ai toujours aodorer sucer des queues. Rapidement Chris est venu se placer derrière moi et ces doigts entrait en moi, dans mon vagin et dans mon anus. Je continuais de sucer Cédric pendant ce temps là.

Puis je sentis la queue de Chris entrer dans mon vagin. Hum, oui. Je continuais de sucer Cédric. C’était de cela dont je rêvais depuis longtemps. Avoir deux bites pour moi toute seule, satisfaire deux hommes en même temps. Chris me baise sans relâche pendant de délicieuses minutes. Puis changement de position et de partenaire. Je me retrouve allongée sur le dos, jambes en l’air avec la bite de Cédric dans la chatte et celle de Chris dans la bouche. Je sens un premier orgasme arrivé, il monte lentement. Cédric me défonce comme j’aime. Et je ne tarde pas à jouir, je gémis et je crie. Mais Cédric continu de ma baiser. Chris lui me baise la bouche sans retenue. Me sentir prise et traitée comme un objet sexuel me plait énormément.

Les rôles s’inversent une nouvelle fois, Chris me sodomise en levrette sans aucun ménagement tandis que Cédric me viole la bouche, je sens son sexe se tendre, il est au bord de l’orgasme. Je veux qu’il m’en foute partout sur le visage. 

« _ Jouis moi sur la gueule, fout moi ton foutre plein le visage. » dis je dans un souffle. Il se branle au dessus de moi et je reçois de multiples jets de spermes sur mon visage il m’enfonce sa queue dans la bouche pour terminer de jouir. Ma bouche est gluante de sa semence et tout mon visage dégouline de sperme. Chris lui continu de m’enculer sauvagement. Mais j’aime trop ça. 

Cédric s’écarte et profite du spectacle. Il apprécie beaucoup, il me le confirmera par la suite, de me voir sodomisée par un autre homme. Oh putain que c’est bon, oui, encore, encore un peu. Mais Chris est au bout du rouleau. Je veut son jus sur mon visage aussi.

« _ Donne moi ton sperme, jouis moi sur la gueule. » Dis je en criant presque. Il se retire de mon anus, et présente sa bite, je l’avale et le suce tout en massant ces couilles. Il ne tarde pas à venir, lui aussi décharge une énorme quantité de sperme sur mon visage dans un grognement bestial. Son sperme est plus amer que celui de Cédric, mais je m’en repets. Mon visage est souillé de leur semences et je la récolte avec mes doigts pour toute la déguster. Les garçons me regardent assis dans le canapé.

« _ C’est vraiment une bonne petite salope ta femme. » Dit Chris à Cédric.

« _ Ouais, c’est certain, une vrai pute en chaleur. » ajoute t il en me regardant droit dans les yeux. A son regard, je sais qu’il est satisfait de ce premier round. 

« _ J’espère qu’il vous reste un max de jus parce que je n’en ai pas eu suffisamment. Alors, je vais me refaire une beauté et lorsque je reviens j’apprécierais de vous voir au garde à vous. » Dis je en quittant la pièce. Une douche me fera le plus grand bien. 

Cédric et Chris ouvrent une nouvelle bouteille et trinquent. Lorsque je reviens, Chris bande de nouveau. Je vais le sucer directement. De ma main libre je branle Cédric qui ne tarde pas à bander lui aussi. Hum, avoir deux queues bien dure rien que pour moi. Je les veut toute les deux en moi en même temps cette fois. 

Et une double pénétration pour Madame

« _ Vous allez me défoncer en double maintenant. Je veux sentir vos bites dans tout mes trous. » Dis je directement. Chris qui à la plus grosse s’allonge sur le sol, je viens m’empaller la chatte face à lui et je me penche en avant. Cédric, vient se placer à genoux derrière moi et m’enfonce sa pine dans le cul. Oh putain oui, voilà, voilà, c’est de cela dont j’ai toujours rêver. Avoir deux grosses bites en même temps. Une dans la chatte et l’autre dans le cul. 

« _ Baisez moi maintenant, défoncez moi les trous, faites moi jouir… » dis je pour exciter encore un peu plus mes deux amants. Et ils ne se le font pas dire deux fois. Je reçois des coups de boutoirs dans le cul, Cédric en profite, car je ne lui autorise l’accès à mes fesses que rarement. Là, il est dans mon cul et compte bien m’en mettre pour mon argent. Chris lui aussi coulisse en moi. Putain, que c’est bon, j’adore ça. Pourquoi n’ai je pas essayer ça avant ? Me dis je. Au bout d’un moment, je change de position, je m’empale sur Chris et Cédric pénètre dans mon vagin. La queue de Chris est plus grosse que celle de Cédirc, mais mon trou du cul est ouvert et elle entre sans effort. Là encore il me baisent sans aucune retenue.

« _ La salope, elle l’aime la bite. » Lâche Chris. Et Cédric me met deux doigts dans la bouche que je m’epresse de sucer. 

« _ Oh oui, une véritable chienne en chaleur. Hein Chérie que les aime nos bites ? »

« _ Oui, oui, oui, encore, bourrer moi de toute vos force. Je vais jouir, oui, oui… » Et je pars dans un orgasme infernal. Mon coprs convulse, mes yeux se révulsent. Je deviens une véritable poupée de chiffon livrée aux bon vouloir de mes amants. Et ils continuent de me pilonner devant derrière. C’est Cédric qui se retire le premier pour venir cracher son foutre sur mon visage une nouvelle fois. Une grande giclée de sperme barre mon visage du menton jusqu’au front. Chris lui, profite encore un peu de mon anus accueillant. Puis il vient lui aussi éjaculer sur mon visage. Je reste sur le sol, couverte de sperme, recroquevillée, tremblante. Dévastée par le plaisir comme jamais auparavant. 

Les mecs boivent une coupe de Champagne et discutent. 

« _ Tu l’encule souvent ? » demande Chris à Cédric.

« _ Ouais, de temps en temps, mais à partir de maintenant, je vais lui péter le cul beaucoup plus souvent. N’est ce pas Chérie ? » me demande t il. Je me relève, reprenant mes esprits lentement. 

« _ D’accord, tu pourras me sodomiser quand tu le souhaiteras dorénavant. » Dis je. Je prend une coupe de Champagne aussi et nous trinquons. 

« _ En tout cas, je ne sais pas si nous remettrons ça un jour, mais je tiens à vous remercier pour cette charmante soirée. J’ai adoré. Alors si vous avez de nouveau envie d’un troisième partenaire, je suis à votre service. Elodie, tu es vraiment incroyable, en plus d’être magnifique tu es une vrai salope au sens noble du terme. »

« _ Je te remercie. » Dis je simplement. Chris termine son verre, nous salue et nous quitte. Je reste seule avec Cédric. 

« _ Alors, tu as apprécier ? » Demande Cédric.

« _ Oh oui, énormément, c’était encore mieux que dans mes rêves les plus fou. La double, procure des sensations extra ordinaire. 

Le fantasme de Monsieur

La seconde partie de nos fantasme concerne les fesses de Cédric. C’est deux jours plus tard que nous décidons de passer à l’action. Après, quelques pelles bien baveuses pour commencer à l’exciter, je lui suce la queue tout en jouant avec ces couilles, son périné et son petit trou. Je lui lèche le petit trou, il adore. Ma langue s’enfonce en lui, mais rapidement c’est un doigt, puis deux que j’enfonce dans son cul. Comme d’habitude il s’ouvre très facilement. 

C’est à ce moment là que j’enfile mon strapon. Je me retrouve avec une belle bite bien dure de 20 centimètres. Sensation étonnante. A genoux entre ses cuisses je guide mon phallus vers son orifice anal. Et je m’enfonce en lui facilement, il grogne de plaisir. ma bite est entrée presque totalement.

« _ Ca va chéri ? » dis je un peu inquiète. 

« _ Oui, très bien, tu peut y aller. » dit il simplement. C’est alors que je commence de lent et amples mouvements de hanche. Je le baise comme un mec. De plus en plus vite et de plus en plus fort. Il gémit de plus en plus, je m’emparre de sa bite et je le branle fermement. Baisé et branlé, il ne tarde pas à jouir dans ma main. Mais alors que j’allais me retirer, il me retient.

« _ Continue, encore, encore. » crie t il. Et je reprend mes mouvements de hanche, je le défonce littérallement. Ma main continue de branler sa bite gluante. Je ne saurais dire combien de temps je l’ai défoncé de la sorte, mais il à jouit une nouvelle fois dans ma main. Là, je me suis retirée lentement. Il avait un grand sourire aux lèvres.

Pour me remercier, il m’a prodiguer un superbe cunnilingus qui m’a faite jouir en trois minutes à peine. Charmante attention. 

Depuis que nous avons laisser la place à nos fantasmes respectifs, Nous continuons de nous sodomiser mutuellement de temps à autre. Et nous continuons aussi à faire des trios. Mais d’autre fantasmes pointent le bout de leur nez. Je vous en dirais plus dans très peu de temps….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *